bejaiaimmobilier
Festival Tamazgha 2010 à Marseille - Hommage à Youcef ABDJAOUI
Le 21 février 2019 |

Accueil > Revue de presse > Un peu de Sport... > JSMB > Coupe de la CAF - 1/8es de finale retour : Sétif tranquille à Luanda, Béjaïa en danger à Bamako

Coupe de la CAF - 1/8es de finale retour : Sétif tranquille à Luanda, Béjaïa en danger à Bamako


L’ES Sétif et la JSM Béjaïa, les deux représentants algériens en Coupe de la confédération africaine de football (CAF) tenteront ce week-end de confirmer leur victoire de l’aller et décrocher leur billet pour les 1/8es de finale “bis” aux dépens des Angolais de Récréativo de Libolo et les Maliens du Stade Malien.

Le leader du championnat d’Algérie, qui reste sur deux éliminations successives cuisantes en trois jours (jeudi-dimanche) en demi-finale de la coupe d’Algérie et en Ligue des champions arabe, ne devrait pas a priori éprouver de difficultés pour composter son ticket après le large succès du match aller (4-0). Avec un moral au plus bas et sans entraîneur en chef après le départ de Azzedine Aït Djoudi, les partenaires de Slimane Rahou sont conscients qu’aucun nouveau faux pas ne sera toléré par le président Abdelhakim Serrar et encore moins par les supporteurs qui croyaient ferme à un triplé historique cette saison.

En vue de la rencontre de samedi prochain contre Récréativo de Libolo, l’entraîneur intérimaire, Rouabah, s’est attelé ces derniers jours à remonter le moral des joueurs, très affectés par leur double échec. “Il n’est pas facile d’oublier si vite ce triste épisode. On est tous responsables, les joueurs comme les staffs technique et administratif. Il faut que chacun assume ses responsabilités”, estime le défenseur Laifaoui. Pour la rencontre de ce samedi à Luanda, l’Aigle noir sera amoindri par l’absence de son meneur de jeu Lazhar Hadj Aïssa, toujours convalescent après sa blessure face au CABBA en coupe d’Algérie, et de son buteur Abdelmalek Ziaya, suspendu pour cumul de cartons. Si l’ES Sétif est en position très favorable avant d’entamer la seconde manche, la mission de la JSM Béjaïa s’annonce très ardue devant le Stade Malien, tombeur du Stade Tunisien au tour précédent et qui a montré de très bonnes choses au stade de l’Unité maghrébine. Revigorés par leur dernier succès en championnat d’Algérie contre le NAHD (1-0), les hommes de Jean-Yves Chay sont décidés à décrocher leur billet et poursuivre l’aventure africaine. Les partenaires de Farid Ghazi feront le maximum pour défendre leur maigre avance d’un but et pourquoi pas surprendre les Maliens à domicile. “Ce sera difficile, mais rien n’est joué encore. Certes, ce sera très dur pour nous, surtout avec la chaleur, mais cette mission reste à notre portée. Nous allons faire tout notre possible pour revenir avec la qualification”, a déclaré l’expérimenté Ghazi.

A pied d’œuvre à Bamako depuis mardi dernier, le staff technique a prévu trois séances d’entraînement avec une cadence d’une séance par jour depuis hier mercredi à l’heure du match (16h 30). Pour la rencontre de samedi, les Béjaouis devront se passer des services de plusieurs joueurs clés pour diverses raisons. Aux suspendus Lahmar et Boulemdais sont venues s’ajouter les absences de Mehaia, Bouchetta, Madour et Megatli, Saoula, Bellatrèche et Boukemacha, tous blessés. Cette hécatombe ne semble pas inquiéter le coach français Jean-Yves Chay. “L’important, c’est de n’avoir pas encaissé de but. Maintenant, à nous de trouver la formule pour concilier l’attaque et la défense et revenir avec la qualification”, a t-il affirmé.

EL MOUDJAHID du 29-04-2009